Les soins post opératoires en chirurgie esthétique

soins post opératoires

Il importe de porter une attention particulière aux soins post opératoires au moment de choisir son chirurgien esthétique, puisque la période de cicatrisation, de même que la maturation des cicatrices tiennent un rôle prépondérant dans la démarche de chirurgie esthétique. Le but recherché est d’obtenir des soins d’excellente qualité qui généreront des résultats optimaux en tenant compte d’éventuels facteurs de risque.

Plusieurs facteurs à prendre en compte

L’évolution d’une cicatrice et son aspect peuvent dépendre de plusieurs facteurs non maîtrisables. Un bon chirurgien accompagnera son patient pendant un certain temps après l’opération, afin de s’assurer d’atteindre les meilleurs résultats.

  • Génétique et qualité de la peau : Chaque humain étant unique, il en va de même pour la capacité et façon de cicatriser;
  • Position de la cicatrice : Dépendamment de la localisation et de l’orientation de la cicatrice sur le corps, des soins spécifiques peuvent s’appliquer, car certains endroits du corps cicatrisent moins bien que d’autres;
  • Nature de la plaie : La technique de suture préconisée et la nature de la plaie peuvent donner lieu à des soins particuliers, allant de la qualité des fils au type de fermeture des incisions;
  • Accident avant cicatrisation : Plusieurs incidents et accidents peuvent survenir, tels qu’une infection locale, hématome, propreté du pansement, faux mouvement du patient, etc.;
  • Facteurs de risques particuliers : De nombreux facteurs doivent être pris en compte, comme le diabète, le statut hormonal, le tabagisme du patient, des troubles anxieux et l’immunodépression, la tension artérielle, etc.
  • Soleil : L’exposition solaire y est pour beaucoup dans la guérison et une trop grand exposition pourrait nuire au processus.

Des soins post opératoires prolongés

Saviez-vous que les soins post opératoires peuvent durer entre trois à douze mois suite à une intervention de chirurgie esthétique ? La rougeur et l’inflammation s’avèrent des plus sensibles à l’exposition photonique ciblée. Il arrive souvent qu’une cure composée de nombreuses séances de photo-biomodulation par le biais de lumière LED soit recommandée, car cela influe positivement sur les cicatrices.

Le traitement des cicatrices anormales

Parfois le processus de cicatrisation ne se déroule pas comme il était anticipé et un chirurgien et son équipe devront déployer un arsenal thérapeutique afin de composer avec des cicatrices pathogéniques, de type atrophiques, chéloïdes ou hypertrophiques. Pour cela, un chirurgien pourrait avoir recours à diverses solutions comme des injections, des compressions, des séances de kinésithérapie, le Laser CO2 et colorant Pulsé, etc. Il pourrait aussi être question d’une retouche chirurgicale, mais cela ne pourrait être envisagé avant 18 mois après l’intervention initiale.

Ces questions et bien d’autres devraient être abordées par tout bon chirurgien esthétique. Pour choisir son chirurgien esthétique, vous êtes convié(e) à vous référer à l’annuaire de notre site pour identifier des spécialistes œuvrant dans votre région ou dans le domaine visé.

Pour en savoir plus

Articles en relation