Coloration et décoloration : ce qu’il faut savoir

coiffeur

Arborer une chevelure bien colorée avec une fibre capillaire préservée est possible. Pour rehausser sa couleur naturelle de reflets chatoyants ou pour adopter un blond très Marilyn, le recours à un bon professionnel est indispensable. Ainsi on évite les ratages par manque de technique et on garde des cheveux beaux et tendances !

Les bases de la coloration et décoloration

Colorer sa chevelure permet de changer de look à peu de frais mais aussi de couvrir ses cheveux blancs si on le souhaite. Selon l’effet désiré, des nuances plus ou moins naturelles existent, à choisir soi-même ou avec le conseil avisé d’un coiffeur ou coloriste professionnel. Du blond le plus clair au brun le plus sombre, la gradation est envisageable sans contraintes particulières.

Par contre, éclaircir ses cheveux de façon radicale est plus compliqué. La technique de la décoloration est plus délicate et exige l’expertise d’un véritable spécialiste. Les professionnels recommandent en général de ne pas éclaircir ses cheveux de plus de deux tons. Les produits décolorants appliqués sur les cheveux en ôtent les pigments. Sur des cheveux naturels, c’est-à-dire non colorés, il s’agit d’une décoloration à proprement parler.

Quand on souhaite éclaircir des cheveux déjà teints, les coiffeurs évoquent un démaquillage voire un décapage. Le résultat de la décoloration sera meilleur en partant d’une base assez claire.

Suivre les tendances capillaires de la saison

En matière de couleur de cheveux comme dans d’autres domaines, la mode s’impose ! A cet égard, les conseils de professionnels sont utiles. Selon vos attentes, changement de tête temporaire et tendance ou nuance durable, votre coiffeur-coloriste pourra vous proposer au choix :

  • Une coloration temporaire : ses pigments se déposent sur la cuticule capillaire et s’estompent au fil des shampoings. Le résultat obtenu est naturel mais peu satisfaisant en cas de cheveux blancs à dissimuler.
  • Une coloration semi-permanente : sans ammoniaque, elle ne pénètre pas dans la fibre capillaire. Elle s’atténue aussi quand on se lave les cheveux jusqu’à disparaître en deux mois. Cependant, elle couvre assez bien les cheveux blancs et peut éclaircir des cheveux foncés en douceur.
  • Une coloration permanente : qui entre en profondeur dans le cheveu, de manière chimique. Pratique pour adopter une nuance plus claire ou plus foncée que sa base naturelle, elle est aussi parfaite pour couvrir les cheveux qui blanchissent.

Si vous souhaitez entretenir votre couleur ou la modifier, confiez votre chevelure à un professionnel qualifié. Consultez l’annuaire de notre site : il répertorie tous les coiffeurs et coloristes proches de chez vous.

Pour en savoir plus

Articles en relation